Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 16:41

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41qMzGWBXYL._SL500_AA300_.jpgL'histoire :

Zoïle, ce personnage au prénom inattendu, est agent EDF. Il s'apprête à détourner un avion. Mais comment en est-il arrivé là ?

Tombé amoureux d'Astrolabe dont la vie est consacrée à venir en aide à Aliénor, écrivain attardé et retranché dans l'autisme, Zoïle se trouve face à l'impossibilité de vivre cet amour. C'est pendant le voyage d'hiver qu'il accompli avec ces deux femmes qu'il décide de son acte criminel.

Ce livre est son carnet de note : un carnet dans lequel il explique son acte. Il se justifie conscient pourtant de la gratuité et de la cruauté envers de pauvres victimes de cet action.

 

Mon avis :

C'est une univers étrange que l'on pénètre ici. Dès le début, si l'on ne connait pas un peu la romancière, on peut être choqué, étonné... dérangé... Cela a été mon cas. Ayant seulement lu un seul des ouvrage de la Belge, je redécouvre un univers un peu étrange et décalé, perturbant et dérangeant. Une cruauté mêlée à une sorte de tendresse et de désespoir se tisse au fil des mots. C'est également un univers et des personnages étonnants qui se mèlent dans des situations éloignées de l'ordinaire. Tout se conjugue pour plnger le lecteur dans une atmosphère particulière... un cocon glacial...

Au sortir de cette lecture, j'en retiens un certain regret : celui de ne pas avoir passé plus de temps avec les personnages pour mieux en connaître les contours. Déçue peut-être de ne pas y trouver de fin... A moins de se l'imaginer... Malgré tout j'en retiens un discours décalé et étonnant qui me laisse rêveuse tout en saluant le talent de l'auteur.


UN GRAND MERCI à Soie qui m'a fait découvrir ce livre (joli cadeau d'anniversaire parmi tant d'autres)

Repost 0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 16:06

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51fj-kDaKWL._SL500_AA300_.jpg

L'histoire :

Elise et Delphine ont 35 ans. Ce n'est pas pas pour autant que leur vie est réglée, rangée... pliée... non... la vie de Elise et Delphine est synonyme d'insouciance, d'alcool, d'amusement, d'insolence, de liberté et de rencontres plus ou moins foireuses. Pourtant, à 35 ans, elles se sentent enfin prêtes à devenir plus sérieuses, à se débarasser des fiancés toxiques pour vivre le véritable amour. C'est ainsi que pense Elise quand elle fait la connaissance de Simon. Avec lui, elle se découvre toute autre. Le meilleur ami de Simon devient très vite amoureux de Delphine qui ne manque pas de succomber. Mais le hic, c'est que Barnabé est insortable et Delphine ne s'imagine pas le présenter à ses parents. C'est là que tout se complique : Elise lui propose de remplacer son fiancé par un comédien de sa connaissance pour jouer les compagnons parfaits. Mais la soirée ne se déroule pas comme prévu et bien vite la vie de Delphine tourne à la catastrophe, entrainant du même coup, un certain nombre de quiproquos et malentendus autour d'elle.


Mon avis :

 

Elise et Delphine embarquent le lecteur dans une histoire rocambolesque. Tout va mal pour le plus grand bonheur du lecteur ! En tous cas, j'ai aimé la succession des évênements représentée dans un dynamisme qui évite l'ennui. L'histoire n'a rien de bien extraordinaire mais elle a eu le mérite de me promener agréablement et de rire franchement. 

L'écriture est agréable et, bien que ma vie soit loin de la vie délurée de Delphine ou de son amie Elise, je me suis laissée croire qu'il pouvait m'arriver la même chose (dans une autre vie !). Delphine porte en elle une maladresse non maîtrisée dont elle ne semble même pas avoir conscience. Elle fait, cependant, son charme. Les personnages sont attachants, d'autres particulièrement énervant. L'action est palpable presque à tout instant : j'ai surpris mon coeur à tressailler face aux situations qui se mettaient en place.

J'ai passé un bon moment en compagnie de ce livre que je recommande à toutes celles (et tous ceux ?) qui ne veulent pas du "réel", de la "vraie vie" mais qui recherchent plutôt un moyen de s'évader de la morosité parfois trop présente dans nos vies.

 

 

Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 14:55


 
http://pics.imagup.com/ano1/1277442733.jpg_effectedpngL'histoire :

Traduit de l'anglais, ce livre porte en réalité le titre littéralement traduit "La femme du chasseur". Le titre français donne une impression de déjà vu et de désuetude sans doute mal approprié au contenu du livre.

"Les amants de la terre sauvage" décrit réellement une histoire d'amour en Afrique mais c'est en réalité bien plus que cela.

C'est aussi l'histoire de Mara, femme de chasseur en Afrique. L'Australienne est tombée amoureuse de John, un chasseur qui organise des Safaris en Tanzanie. Par amour, elle le rejoint et apprend à vivre sur cette terre hostile. Elle attend alors beaucoup de bonheur pour son avenir. Et puis, pourtant, après 3 années de vie commune, leur relation change. L'amour semble avoir disparu et la situation du Raynor Lodge, leur gagne pain, se dégrade lourdement.

L'arrivée d'une équipe de cinéma en tournage va bouleverser la vie de Mara et du Raynor Lodge. Elle retrouve goût à la vie et se prend à rêver quand elle s'éprend de l'acteur principal du film...

 

Mon avis :
http://www.chez-les-filles.com/images/logo.jpgCe roman m'a été proposé par le site Chez-les-filles.com . Le thème du livre m'a tout de suite attirée mais j'avoue que le titre m'a un peu bloquée. Il me donnait la sensation que ce livre était une histoire d'amour de plus parmis tant d'autres... Et puis, au fil de la lecteur, au fil des mots, on découvre un univers riche, des personnages tous plus attachants les uns que les autres, un monde différent, un monde dangereux et serein à la fois.

La traduction présente un ensemble bien écrit. Les sentiments de Mara, ses impressions et ses désirs sont particulièrement décrits... A tel point qu'un passage du livre a su me tirer des larmes... Voilà qui est fort ! Car jusqu'ici, seuls certains films en avaient été capables !

C'est un beau roman, une très belle histoire qui laisse croire à la pérénité des sentiments. Ce n'est pas "cucu la praline"... c'est un livre qui montre que l'auteur a su garder la tête sur les épaules sans partir dans des situations improbables et irréalisables. Seule un peu de magie subsiste nous laissant submerger par le rêve et la beauté d'un amour...

Repost 0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 17:01

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51FzWMz-6uL._SL500_AA300_.jpg
 
L'histoire :

"Envies de fraises" décrit la vie de trois jeunes femmes que la vie n'aurait su rassembler. Issues de milieux de vie différents, gardant en mémoire un passé bien différents des autres, chacune de ses femmes, pourtant, en se rendant en cour de préparation à l'accouchement apprennent à se connaître et deviennent amies. Ainsi réunies, elle vont avancer dans la vie malgré les embuches qui se présenteront sur leur chemin.

Becky, quelque peu enrobée, est chef d'un restaurant. Elle est très amoureuse de son mari et sa grossesse est un souhait qui se réalise... Tout irait pour le mieux si sa belle mère n'était pas de la partie.

Kelly, toujours ordonnée et pleine d'ambition, évolue de façon prestigieuse dans le monde du travail. Organisatrice d'événements, elle s'investie particulièrement dans son travail. Son but est de réaliser ses rêves et de faire de son univers un monde parfait, à l'image des couvertures de magazines... Mais c'était sans compter sur son mari qui passe ses journées vautré sur le canapé.

Ayinde, belle métisse, intelligente, mariée à un champion de basket dont elle attend l'enfant. Tout serait parfait s'il ne s'absentait pas si souvent...

 


Mon avis :
La fraicheur de ce roman m'a littéralement transportée. Je me suis laissée séduire par les portraits des jeunes femmes qui jalonne ce livre, souriant quand un événement heureux se produit, me sentant triste quand l'une des héroines nous livre sa détresse.

Je me suis très vite attachée aux personnages, m'imaginant parfois à leur place.

En lisant ce roman, j'ai souri, j'ai même ri... Cependant, ce livre peut faire peur pour une femme, comme moi, qui n'a pas encore eu d'enfant ! Car ce livre est particulièrement réaliste et bourré de détails plus ou moins plaisants... Il ne faut pas croire que ce livre enjolive la vie de future maman et de maman... non... il sait pointer les difficultés de la vie de jeune maman avec précision... la maternité n'est pas toute rose. Les craintes des héroïnes sont joliement décrites avec une délicatesse et une précision qui peut parfois faire froid dans le dos... mais tout cela semble sorti du plus profond de leur coeur ce qui les rend d'autant plus humaines. Difficile, à la dernière page du roman, de les quitter, elles et leurs bébés.

Si je devais conseiller ce livre, je le conseillerai aux futures mamans mais aussi aux jeunes mamans. Une bien jolie lecture en tous cas.


Repost 0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 14:06

http://nsa14.casimages.com/img/2010/04/30//100430021353684367.png 

 

 

Juste un petit sondage :

 

Citez-moi 3 sites sur lesquels vous allez régulièrement (au moins une fois par semaine).

Et... si vous en avez le courage... expliquez-moi ce qui vous y attire ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 11:42

Date d'édition : 4 mars 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/516ODZu1K1L._SL500_AA300_.jpgL'histoire :

Jim Vilatzer estime que sa vie est un échec. A 34 ans, il n'est pas marié, n'a pas de petite amie non plus, n'a pas la prétention de dire qu'il gagne sa vie, il perd le peu d'argent qu'il gagne aux jeux, s''est endetté et doit de l'argent  à des bookmakers... Récemment séparée de son ex-copine, il rejoins ses parents dans l'épicerie familiale, à Rockville.
Persécuté par les hommes à qui il doit beaucoup d'argent, son meilleur ami, avocat, lui conseille de quitter les Etats-Unis pour la Russie où une association, "La Fondation de la Mémoire", recherche des volontaires pour jouer le rôle d'investigateur interviewer dans le but de rassembler des témoignages de survivants du Goulag.
Cette proposition permettrait à Jim de rassembler la somme nécessaire pour éponger sa dette et  de prendre un nouveau départ. Il n'hésite pas longtemps avant de se retrouver à Moscou où il fait la connaissance de Kaisa. Rapidement, il va en tomber amoureux... voilà qui risque de le mener à sa perte car, très vite, Jim se retrouve prisonnier d'un complot...

Mon avis :
L'amour de l'auteur pour la ville insoumise, Moscou, se fait grandement sentir à la lecture des lignes de cette oeuvre. Un va et vient constant entre la vision des moscovites sur la grosse pomme est également très présent, faisant vivre les clichés qu'on en tête les habitants de Moscou sur New-York, les etats-Unis et ceux qui y vivent. 
L'histoire quant à elle met ujn peu de temps à démarrer... J'ai mis quelques centaines de pages avant de comprendre où l'auteur voulait me mener. Cependant, l'amour pour Moscou qui transparait ici est nourrissante et nous plonge très vite dans dans lieux plus ou moins hostiles, plus ou moins ténébreux. Un certain malaise habite les lignes de ce livre mais c'est aussi beaucoup de passion que l'auteur a tenté de transmettre à ses lecteurs.  
 Même si j'ai trouvé l'histoire assez compliquée pour mon petit cerveau ramolli, les personnages trop nombreux pour me permettre de réellement les situer dans le fil du récit, j'ai trouvé beaucoup d'humanité dans ce livre. http://leblog.preview-clf.com/images/logo.jpg

C'est un roman que je conseillerais de lire à tête reposée  pour en saisir tous les détails, toutes les subtilités... d'autant que la traduction est fluide.

 

Lecture proposée par le site chez-les-filles.com

 

 


Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:00
Vous souvenez-vous d'un article que j'ai écris il y a presque un an sur le Thé Matcha ?
Dans cet article je vous expliquais mon amour pour ce thé bien particulier et vous donnais les avantages d'en consommer régulièrement.

Je viens de trouver sur cet article un commentaire de Karen, qui présente sa boutique, boutique Physique et boutique "virtuelle".
Le magasin est situé en région Parisienne et il répond au nom de "Ô cinq soleils". Accessible via le réseau de la RATP, la boutique est située à proximité de la station de métrop Marcel Sembat (ligne 9). La boutique est également accessible sur Internet pour tous ceux qui ne vivent pas à Paris ou sa région :
www.ocinqsoleils.com

En boutique, une demie-journée portes ouvertes est organisée ce week-end, le samedi 27 mars de 10 h à 13 h.
Un petit cadeau vous sera offert si vous venez de ma part (Le Blog de Eve - Mentionner l'article sur le Thé Matcha si besoin).

Parmi les nombreux articles proposés vous y trouverez du....... Thé Matcha bien sûr !!! Et BIO de surcroit ! Et je peux vous dire que le Thé Matcha n'est déjà pas bien facile à trouver... et du BIO je n'en avais encore jamais trouvé ! Le prix est intéressant. Il est actuellement à 9,90 euros au lieu de 11,90 euros hors promotion pour 50 g de produits. De nombreux articles ethniques font partie des rayons dans un large choix de vaisselles, objets de décorations, bijoux, articles à usages quotidiens, d'huiles essentielles, d'encens...


Repost 0
Published by Eve - dans ... Eve vit
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 13:35
51M1X5gKugL. SS500Date de première édition : 26 mars 2008

L'histoire :
Patricia est attaché de presse chez un éditeur parisien et, depuis toujours, une miss catastrophe ambulante. Malgré ce trait de personnalité lourd de conséquences, Patricia ne se laisse pas abattre et prend la vie comme elle vient... et toujours de façon positive : elle en est persuadée, les hommes seront tous à ses pieds !
Malgré elle, elle enchaîne les gaffes, catastrophes et erreurs en tous genres sur le chemin qu'elle suit pour trouver, enfin, l'homme qui partagera sa vie.
Pleine d'espoir, elle se rend à un premier rendez-vous prometteur dans une superbe maison... Tous les moyens seront bons pour séduire l'élu de son coeur et ne lésinera pas sur le prix à payer pour y parvenir.


Mon avis :
Dès le début du roman, le destin "tragique" de notre héroïne est posé. Le lecteur sait à quoi s'attendre ! Le rôle de jeune femme gaffeuse et maladroite peut sembler pour certains un trait de caractère trop souvent décrit et caricaturé aussi bien en littérature qu'au cinéma. Pourtant, Isabelle Alexis parvient à donner à ce personnage, qui n'est pas sans rappeler la célèbre Bridget Jones, une contenance nouvelle et une parsonnalité attachante.
J'ai suivi ses aventures parfois burlesques avec un certain plaisir et j'ai eu, quelques fois, l'effroyable impression de me reconnaître en elle.
C'est un livre bien écrit et bien rythmé qui nous plonge dans un univers féminin où règnent doutes et incertitudes et où se mèlent romantisme et un charmant acharnement.
Je me suis laissée portée par les aventures de Patricia considérant malgré tout l'issue du récit avec un regard plus critique, celle-ci me laissant quelque peu sur ma faim. Cela n'entache pas le plaisir que j'ai eu à dévorer cet ouvrage. Je me suis beaucoup amusée !

Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 13:45
51VD3TVBEFL._SS500_.jpgDate d'édition : 29 septembre 2006

L'histoire :
L'auteur raconte son installation avec sa femme dans un petit pavillon. Après le décès d'un ami proche, il décide de quitter sa maison d'édition pour devenir plus créatif. C'est ainsi qu'il décide d'emménager dans ce nouveau nid. Le couple, bien qu'agé de 35 ans, n'a pas d'enfant et ne souhaite pas en avoir.
Un jour, du passage de l'éclair, chemin tortueux passant à proximité de la maison, un chat nommé Chibi fait son apparition. Ce chat, c'est le chat des voisins... mais il passe une grande partie de ses journées chez l'auteur et sa femme.
Pourtant, lui n'a pas d'affinité avec les chats, contrairement à sa femme qui les aime beaucoup. Au fil des lignes de ce petit livre, il apprend à faire connaissance avec le félin et s'y attache.


Mon avis :
Ce roman très autobiographique décrit la relation qui se noue entre un être qui ne semble vouloir s'attacher à aucun chat et un félin qui, malgré son indépendance, demeure très attachant.
Et puis il y a la vie qui suit son cours tout en douceur avec parfois de la mélancolie mais aussi beaucoup de réflexion. Le temps passe dans ce petit livre avec une certaine légèreté... comme les pas feutrés d'un chat, il ne fait pas de bruit.
L'auteur japonais décrit son univers très zen et très... japonais... je me suis laissée portée par ses mots, imaginant les décors, me faisant ainsi un peu voyager.
Un petit livre paisible à lire pour se détendre.
Mais n'y cherchez pas de l'action et du suspens... vous pourriez alors être déçu.

Je pense que c'est un livre qui plairait beaucoup à Soie...



Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 12:21
Pour 4 personnes :

- 250 g de crème fraiche épaisse bien froide
- 2 dl de crème fraiche liquide bien froide
- 1 gousse de vanille
- 50 g de sucre glace
- 1/4 d'ananas
- 1 kiwi
- 1 banane
- 12 macarons (saveurs fruitées de préférence)



IMG_1875.JPG1) Ouvrir la gousse de vanille pour en extraire les grains à l'aide de la pointe d'un couteau,

2) Dans un grand saladier, mélanger la crème épaisse et la crème liquide. Y ajouter le sucre glace et les grains de vanille.

3) A l'aide d'un batteur électrique, battre le tout jusqu'à obtention d'une crème chantilly bien ferme.
Réserver au réfrigérateur.

4) Découper l'ananas, le kiwi et la banane en petits cubes.
Découper également les macarons en morceaux.

5) Tapir le fond des verrines de quelques cubes d'ananas.

6) Sortir la chantilly et la mélanger avec la banane, le reste d'ananas et les macarons.
Réserver les kiwis et quelques cubes de banane.

7) Remplir les verrines de ce mélange.

8) Déposer sur les verrines les morceaux de kiwi et les morceaux de banane réservés.

9) Réserver au réfrigérateur.
A sortir 10 minutes avant de servir.




IMG_1880.JPG

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Eve
  • Le blog de Eve
  • : Le blog de Eve, c'est le monde de Eve, un Blogzine. Vous y trouverez ses remarques sur le monde, ses réflexions, ses envies, ses passions et ses découvertes. Un vrai blog de fille !
  • Contact